Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Compte-rendu du C.A. d’ADLF Nancy/Merrey du 17 septembre 2016

8 appréciations
Hors-ligne
    
   
                                                                                                         
Association     Développement                       Ligne   Ferroviaire                                                                                                                             
«Nancy-Jarville-Houdemont-Ludres-Messein-NeuvesMaisons-Pont St Vincent- Bainville sur Madon- Xeuilley-Pierreville-Pulligny Autrey-Ceintrey-Tantonville-Vézelise-Praye sous Vaudémont-Diarville-Mirecourt-Hymont Mattaincourt-Vittel-Contrexeville-Martigny les Bains-Lamarche-Rozières-Damblain-Merrey-Culmont Chalindrey»
---------------------------------   
             
Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs les Adhérents, les membres du Conseil d'Administration,
 

Compte-rendu du C.A. d’ADLF Nancy/Merrey du 17 septembre 2016
 
Présents : Pascal Lopez, Mathias Engel, Hélène Colin, Raymond Colin, Francis Vogin (et sa famille !), Jean-Christophe Reuter, Fabien Malleret. 

Il a été décidé : 
-de fixer la date de notre Assemblée Générale annuelle le 26 Novembre 2016 à 14 heures  à VEZELISE (si possible, sinon à redéfinir !) 
-de rencontrer Monsieur Jean-Jacques GAULTIER Maire de VITTEL ce Mercredi 21 Septembre 2016 à 11 heures, afin de lui soumettre la possibilité d'un débât public sur Vittel/Contrexeville. 
-d’élaborer un document qui serait la contribution d’ADLF Nancy/Merrey à la nouvelle convention de gestion du TER de la Région Grand Est.
(Ce document et cette volonté qui nous anime ne pouvant être qu’un avis consultatif bien entendu !) 
-dans le cadre de notre participation à la foire de POUSSAY, il serait bon que les Membres du Conseil d’Administration nous communiquent leur disponibilité pour la tenue du stand.  

Possible contribution d’ADLF Nancy/Merrey à la nouvelle convention de gestion du TER de la Région Grand Est: 

« Possibilité d’amendements de votre part ! »   

10 raisons de sauver la ligne 14
 

1-
C’est un service de qualité pour des centaines de collégiens, lycéens et étudiants et qui utilisent la ligne quotidiennement. La suppression de la ligne entrainerait, par exemple, la mise en place des plusieurs autocars supplémentaires tous les jours entre Vittel et Mirecourt, avec les risques inhérents à leur sécurité. 
2-
C’est un outil de mobilité indispensable pour les personnes âgées, malades, blessées ou à mobilité réduite qui doivent nécessairement se rendre à Nancy pour un suivi médical impossible aujourd’hui en zone rurale. 
3-La fermeture de la ligne serait un signal fort du déclin de notre territoire, risquant de faire fuir une partie de la population, les nouveaux habitants, les porteurs de projets et les investisseurs. Cette ligne est un levier de développement économique indispensable pour une région frappée durement par la crise. 
4-La fermeture aggraverait le déséquilibre et la fragilité des territoires ruraux face à la montée en puissance des métropoles et irait à contresens notamment des préconisations du Schéma de CohérenceTerritorial Sud 54.  
5-L’absence de moyens de transport rapide et fiable écarte de l’emploi et de la formation les personnes en recherche d’activité  et les centaines de salariés abonnés de la ligne, qui ont un besoin impérieux du train au quotidien. Par exemple, le transport en car peut doubler le temps de transport ! 
6-La fermeture de la ligne pénaliserait un bassin de vie d’environ 130 000 habitants étant à moins de 10 minutes en voiture ou en car d’une gare (en excluant Nancy et Vandoeuvre bien sûr !) 
7-C’est un moyen de désenclavement du territoire qui souffre déjà d’un réseau de transport insuffisant. 
8-Dans le cadre de la nouvelle grande région cette ligne est un axe stratégique permettant de relier la Champagne et la Lorraine et un élément fort de l’identité régionale. 
9-La fermeture de la ligne ferroviaire, même remplacée par des autocars, entrainerait un report massif vers la voiture, comme nous le constatons lors des longues périodes estivales de remplacement du train par des cars. Les conséquences sur l’environnement et la santé sont très importants : par exemple un usager prenant sa voiture pour faire Mirecourt Nancy produit 23 kgs de CO² contre 3 kgs pour un usager du train TER. (Source eco comparateur ADEME) 
10-L’augmentation de la circulation automobile, due à une fermeture de la ligne, augmenterait l’engorgement automobile aux abords de la métropole Nancéienne et les problèmes de stationnement.      

Dix propositions de développement de la ligne 14 permettant d’en faire une ligne réellement attractive. La ligne 14 bénéficie d’une augmentation constante de la fréquentation depuis 10 ans, en dépit des très nombreux handicaps qui font fuir nombre d’usagers réguliers de la ligne ; trains supprimés régulièrement en raison de pannes ou de manques de conducteurs, grèves, fermeture de la ligne partielle ou totale pendant plusieurs mois chaque année, fréquence des trains insuffisante, horaires inadaptés, absence de stratégie de transport multimodale, tarification élevée par rapport au TED…En dépit de cela, on nous explique que cette ligne n’est pas rentable alors que c’est une ligne bénéficiant de nombreux atouts inexploités.  

1-Programmer et réaliser les travaux d’investissement voie/ ballast entre Pont Saint Vincent et Vittel permettant de sécuriser la ligne et surtout de réduire le temps de déplacement afin d’en faire une ligne aussi rapide que la plupart des autres lignes TER de la région. Cet investissement, certes important, ne serait qu’un juste rattrapage du défaut d’entretien de la ligne pendant des années. 
2-Développer une vraie stratégie multimodale, afin de faire converger les bus (et les horaires !) vers la ligne 14 (et non la concurrencer comme c’est le cas actuellement), installer des aires de co-voiturage près des gares… 
3-Mettre en place une vraie politique de promotion de cette ligne aux réels atouts touristiques et attractifs avec les villes thermales de Vittel et Contrexeville, la colline de Sion, les musées de Mirecourt, une ligne bucolique aux paysages naturels exceptionnels, la foire de Poussay, l’aéroport de Juvaincourt, le château d’Haroué… Améliorer l’information en gare, sur les supports de communication SNCF et Région, organiser des opérations promotionnelles, des formules à la journée en partenariat avec les offices du tourisme, des horaires prenant en compte les besoins réels des visiteurs, des navettes de liaison vers les points d’attractivité… 
4-La mise en place d’un véritable cadencement avec au moins deux omnibus par jour dans chaque sens de circulation pour favoriser l’accès aux transports des personnes en zone rurale ou obtenir l’expérimentation de l’arrêt à la demande qui est courante en Europe mais arrêté en France depuis quelques années. 
5-Proposer une politique tarifaire attractive, équitable et harmonisée entre les différents opérateurs de transport. 
6-Développer les outils de concertation avec les usagers et leurs représentants afin de mettre en place de vrais échanges constructifs, en impliquant les citoyens et les acteurs du territoire. 
7-Remettre en service les circulations ferroviaires entre Contrexeville et Culmont Chalindrey, pour désenclaver la Haute Marne et l’ensemble de la Champagne, défavorisés en matière de réseau ferroviaire. 
8-Inciter, au moyen de campagnes d’information et de tarifs attractifs, les écoles et le monde associatif à privilégier le train au car pour les voyages organisés. Les enseignants et responsables associatifs qui utilisent la ligne apprécient la sécurité du train, son confort, sa fiabilité… 
9-Faciliter la prise de tickets en gare ou en train. Actuellement, nombre de voyageurs n’osent prendre le train par peur du contrôle sans billet alors que d’autres voyageurs ne paient pas leur voyage en l’absence de contrôle. 
10-Avoir la possibilité de changer de ligne, avec un même abonnement. Pour les lignes comme la nôtre ayant peu de choix dans les horaires, il devrait être possible de prendre la ligne Epinal Nancy sans pénalités, du moment que le trajet n’est pas plus long.    

ENCORE DES TRAINS REMPLACES PAR DES AUTOCARS! OU EST LE CADENCEMENT PROMIS? QUEL SERVICE PUBLIC TER POUR LES USAGERS !
  
Au sujet de nouveaux horaires en service à compter du 1er septembre, Monsieur Bruno Fromont (responsable TER) explique sur son blog que les trains ne sont pas tous de retour par manque de conducteurs...   

A lire ici : 
http://maligne-ter.com/…/ligne-nancypsvcontrexeville-repo…/…  

En revanche, avec le peu de trains qui devaient circuler, nous ne mobilisions de toute façon que peu d'agents de conduite... mais non la SNCF (avec l'aval de la Région Grand Est!)  préfère  l'axe Nancy > Metz > Luxembourg et semble vouloir imposer peu à peu la fermeture de notre voie ferrée...  

Une fois de plus les populations des bassins de vie et d'emplois de notre ligne ferroviaire sont méprisées...    

Il n'est pas acceptable de voir des usagers obligés de se lever à 3h du matin pour attraper en gare de Culmont Chalindrey un autocar à 4h... autocar qui mettra encore 4h pour atteindre Nancy !  

Notre ligne ferroviaire est aussi la seule ligne TER de Lorraine où ne circulent pas deux  trains omnibus dans chaque sens, afin de permettre à tous les usagers de se déplacer... Habitants des villes et villages ont dû déménager pour cette raison...  

ADLF Nancy Merrey doit prochainement réunir son conseil d'administration pour décider des actions à mener afin que les mises en service  soient  assurées à 100% par des trains et pour assurer la pérennité de cette voie ferrée.   

Nous demandons à tous les élus de se mobiliser pour obtenir immédiatement le retour des trains (Service Annuel 2016), et également obtenir des travaux pour 2017 avec, comme nous l'exigeons,  la programmation des travaux d’investissements RVB (renouvellement voie ballast) entre Pont St Vincent et Vittel... 
 
   
Notre  association, en convergence avec les cheminots et d'autres  associations  d’usagers ou environnementales,   agira pour imposer  d'autres choix!           

CONFORMES À L’INTÉRÊT DU SUD MEURTHE ET MOSELLAN, DU SUD MEUSIEN, DU SUD HAUT-MARNAIS ET DE L'OUEST VOSGIEN!    
        
Vous souhaitant bonne réception,   
Bien à vous,      
Pascal LOPEZ Président d'ADLF Nancy/Merrey.       
            E

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 167 autres membres