Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Compte-rendu de l'audience du Jeudi 09 Mars 2017 au Ministère des transports

8 appréciations
Hors-ligne


Contribution de l'ADLFNM, ADURNE
Pour le collectif de l'ADLFNM, ADURNE, nous voudrions que soit abordé :
-le problème de trains intercités qui ont disparus dans l'Est de la France, de la ligne 14 Nancy/Mirecourt/Culmont fermée à l'exploitation ferroviaire excluant un large bassin de vie et d’emploi du transport ferroviaire (le sud meurthe et mosellan, le sud meusien, l’ouest vosgien et le sud haut-marnais.

-les déplacements ferroviaires dans la Région Grand Est tel que, Nancy-Toul-Neufchâteau-Culmont Chalindrey-Dijon sont impossibles alors que ces déplacement sont devenus du TER.

-la problématique des lignes ferroviaires UIC 7 à UIC 9 (Nancy-Mirecourt-Vittel-Merrey et Epinal-Strasbourg via Saint Dié des Vosges) concernant les nécessaires travaux d’investissement (renouvellement voie ballast). Il y a nécessité de planifier rapidement ces travaux!

-nous voudrions que des précisions soient apportées quant à la généralisation du cadencement en France qui péjore les trains grandes lignes existants.

-faut-il laisser des créneaux aux TGV ou Intercités et alors autoriser l'accès de ces trains aux usagers du TER (sans surcoût)?

-Pourquoi, la SNCF supprime autant de trains lors des travaux d’entretien, de maintenance et d’investissement alors qu'auparavant ceux-ci étaient réalisés sans perturber le plan de transport (assurant la continuité du Service Public) ?

-Pourquoi la généralisation de trains sans contrôleurs alors que nous sommes dans des dispositions sécuritaires extrêmes et que l'insécurité en générale est quasi quotidienne?
Pour rappel, 2 usagers en sont venus au couteau dans un TER en Alsace la semaine dernière.
Les contrôleurs doivent revenir dans les trains et accomplir les missions nécessaires à la mise en oeuvre d'un Service Public Ferroviaire SNCF de qualité.
-Des trains TER pour Nancy constamment supprimés pour diverses causes y compris travaux au-delà des heures de service des agents de la voie.
-Des bus TER au même prix que les trains mais avec un temps de parcours multiplié par 2 (9€ l'aller Neufchâteau - Nancy pour 45 mn en train et 1h30 en bus) et une dégradation sans précédent de la qualité de service, un confort et une sécurité moindre du fait des infrastructures routières non adaptées ou en sur-occupation, L’A31 entre Toul et Nancy!

-Aucune correspondance adéquate entre train grande ligne et TER, surtout le week-end.

-Aucune liaison TER vers Chaumont pourtant existante avant 2002 et assurant des correspondances pour Paris.

- Des usagers laissés à l'abandon devant les gares désertes sans aucune communication sur les circulations ferroviaires ou routières (informations en temps réel inexistante et ceci même en gare de Nancy).

- Des services d’accessibilités aux personnes à mobilité réduite impossible dans les gares sans personnel, donc une exclusion pour toute une partie de la population.
Les personnes à mobilité réduite sont aussi exclues de fait du TER par bus et donc des transports collectifs.

- Des trains TER roulant du lundi au vendredi mais pas le week-end rendant impossible le déplacement des salariés travaillant le week-end.

Voici présentée la dégradation sans précédent du Service Public Ferroviaire SNCF depuis la mise en œuvre projet de la loi de réforme du système ferroviaire qui a été voté le 04 août 2014, tant au Parlement qu'au Sénat et depuis le changement de majorité politique dans la Région Grand Est. 

Monsieur LECONTE nous a écouté et a pris note de nos doléances, affaire à suivre!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres