Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Un débat public à Mirecourt, Espace Flambeau 1er étage,  le Jeudi 24 Novembre 2016 à 20h et l'Assemblée Générale d'ADLF Nancy/Merrey se tiendra le Samedi 26 Novembre 2016 de 14 heures 30 à

8 appréciations
Hors-ligne
  
   
                                                                                              
                          Association     Développement                       Ligne   Ferroviaire                                                                                                 
                           
«Nancy-Jarville-Houdemont-Ludres-Messein-NeuvesMaisons-Pont St Vincent- Bainville sur Madon- Xeuilley-Pierreville-Pulligny Autrey-Ceintrey-Tantonville-Vézelise-Praye sous Vaudémont-Diarville-Mirecourt-Hymont Mattaincourt-Vittel-Contrexeville-Martigny les Bains-Lamarche-Rozières-Damblain-Merrey-Culmont Chalindrey»   
                           

Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, 

UN DEBAT PUBLIC A MIRECOURT,
  ESPACE FLAMBEAU 1er ETAGE  LE JEUDI 24 NOVEMBRE A 20H 

Message du 04/11/16 23:13De : "Pierre olivier POYARD"
A : "Bouvard Marie-José"
Copie à : 
Objet : Invitation à un débat public à Mirecourt, le 24/11/16 sur l'avenir du rail
  
Monsieur LOPEZ,
En tant que que président de l'ADLF Nancy-Merrey, la section du PCF de l'Ouest Vosgien vous invite à ce débat public.
Pierre-Olivier POYARD  

Section de L’Ouest Vosgien  du Parti Communiste Français

Mademoiselle, Madame, Monsieur,

Le rail est plus que jamais menacé sur le département des Vosges, le Saintois (Sud Meurthe et mosellan), le Sud Haut-Marnais, le Sud Meusien, malgré le succès des manifestations organisées à la gare de Neufchâteau par les associations d’usagers (ADLF Nancy/Merrey, ADURNE) et par la CGT: 

· Le gouvernement vient d’annoncer l’abandon de la ligne Paris-Bâle qui passait par Chaumont et Culmont-Chalindrey; 

· Les liaisons ferroviaires Metz/Nice et Nancy/ Toulouse sont quant à elles dans l’incertitude:
la
 gare de Neufchâteau pourrait ne plus être desservie dès décembre 2016, pour le service annuel 2017! Gare nucléaire ? 

· La direction de la SNCF a quant à elle annoncée en juin qu’elle ne remettrait pas en état (suite à une incendie) le centre de démantèlement de matériel ferroviaire de Chalindrey: 50 emplois sont menacés;  

· La SNCF a annoncé la limitation de vitesse à 40 km/h des trains entre Xeuilley et Mirecourt, sur 38 km, soit un allongement du temps de trajet de 31 mn sur la ligne 14, de Nancy à Merrey.

Que cela cache-t-il?
 La Région, son vice-président David Valence de l’UDI, le parti des maires de Mirecourt et Neufchâteau, ont-ils pour projet de fermer la ligne? 

Nous refusons cette politique de transport qui fait l’impasse sur la réponse aux besoins dans le cadre du développement durable et d’un réel aménagement du territoire.

Nous organisons, pour défendre le rail sur le département des Vosges, le Saintois (Sud Meurthe et mosellan), le Sud Haut-Marnais, le Sud Meusien et pour la mise en œuvre d’un transport public et collectif d’avenir, économique et écologique, dans le cadre du Service Public Ferroviaire SNCF.  

UN DEBAT PUBLIC A MIRECOURT,  ESPACE FLAMBEAU 1er ETAGE  LE JEUDI 24 NOVEMBRE A 20H                       
---------------------------------------------------------------- 





Bonsoir, nous vous faisons parvenir, pour information, le scan ci-joint d'une correspondance que Christian FRANQUEVILLE, Député des Vosges, a adressé récemment à Monsieur Guillaume PEPY, Président de SNCF, pour faire suite aux récentes annonces de fermeture de la ligne ferroviaire n°14. 

Bien sincèrement, 

Le Cabinet parlementaire de Christian FRANQUEVILLE, Député des Vosges. [/table]

-------------------------[b][i]-------------------------------------- 
 

[/i][/b]
??? 

La Mobilisation s'impose!

Video:   19 novembre, 16-42

   



La ville de Vittel va investir 500 000€ pour conserver les trains sur la ligne 14?
Un investissement pour réaliser les travaux les plus urgents!



Depuis la récente annonce de la direction régionale de la SNCF actant le remplacement des trains par des bus sur la ligne 14,entre Pont-Saint-Vincent et Merrey (lire notre article ici), les défenseurs de cette ligne se mobilisent activement.
 
Joint par téléphone, Jean-Jacques Gaultier, maire de Vittel, a expliqué avoir reçu à sa demande le directeur territoriale SNCF Jacques Weill, ce lundi.  
Je lui ai fait part de mon opposition totale à la suppression des trains et à leur remplacement par des bus  et explique que  les bus ne peuvent être là, à mon sens, qu’à titre temporaire et transitoire, pendant une période de travaux, mais pas comme solution de remplacement. 
Au cours de cet entretien, Jean-Jacques Gaultier a fait une proposition à Jacques Weill.   
La proposition porte sur la participation de la ville de Vittel à hauteur de 500 000€, pour financer les travaux les plus urgents sur cette ligne, notamment pour permettre de remettre des trains et d’autoriser à rouler à vitesse normale. 
En effet, le 18 octobre dernier, lors de la réunion Corest, la direction régionale annonçait la baisse de vitesse à 40km/h sur une portion de 38 kms, afin d’assurer la sécurité des circulations.  
Il convient évidemment d’avoir une programmation, dans le temps, des travaux, on ne peut pas tout faire tout de suite, car les travaux se comptent par dizaine de millions d’euros, ajoute Jean-Jacques Gaultier. 
La ville de Vittel propose donc d’apporter sa pierre à l’édifice et sa participation  et s’il faut trouver 500 000€ pour financer les travaux les plus urgents, je propose que la ville de Vittel pose cette somme sur la table, conclut le premier magistrat. 
En effet, cette somme permettra de réaliser les travaux nécessaires à la réfection posant problèmes sur la portion entre Xeuilley et Mirecourt. 
Les infrastructures de cette partie de la voie ferrée, plus particulièrement 3 000 traverses nécessitent d’être remplacées. Des travaux estimés au minimum à 450 000€, afin que les trains puissent circuler à la vitesse normale de 90 km/h. 
Le Conseil Municipal se prononcera le 8/12 prochain.

-----------------------------------------------------------------------------------------


Comment les élus de la Région Grand Est (au COREST de Lunéville du 18  Octobre 2016) peuvent-ils  jouer la stupéfaction, en ce qui concerne la suppression des trains sur ligne 14 et incriminer la Direction de la SNCF, alors que  le Président Philippe RICHERT est un membre du Conseil de Surveillance de la SNCF et donc de son Conseil d’Administration? Il est donc bien au fait et participe à [b]l'élaboration de la politique déclinée par la Direction  de la SNCF.[/b]

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UN RENDEZ-VOUS SE PRÉPARE AU MINISTÈRE 

DES TRANSPORTS POUR SAUVEGARDER LES 

TRAINS DE LA LIGNE 14 
BULGNÉVILLE 
Une réunion de crise se déroulait hier, à 18 h, à la mairie de Bulgnéville afin de trouver une parade à l’annonce de la disparition des trains le 19 décembre (notre édition du 3 novembre 2016).
Le député Christian Franqueville avait réuni un comité restreint spécialisé dans la défense des lignes ferroviaires :
Pascal Lopez,
Stéphane Busolini, 
et Jean-Pierre Gallet, respectivement membres des associations d’usagers du rail pour les lignes Nancy-Merrey (ligne 14) et Nancy - Dijon, 
ainsi qu’Hélène Colin, conseillère régionale (PS).
Au cours des échanges, le manque de lisibilité du coût des travaux nécessaires à la remise aux normes de sécurité des voies ferrées du tronçon Pont-Saint-Vincent - Mirecourt a été clairement mis en lumière.

« A l’appui d’un diagnostic réalisé par des responsables de l’infrastructure SNCF réseaux, les soucis immédiats de sécurité concernent la portion Vittel - Vézelise.
La réfection de la ligne à ce niveau se chiffre à 450 000 euros.
Des travaux permettraient d’assurer une vitesse de 90 km/h » , indique Stéphane Busolini.
« Si la circulation immédiate des trains sur la ligne Nancy-Merrey ne dépend que d’un investissement de 450 000 euros, je m’engage à les trouver rapidement », exprime Christian Franqueville.
La décision d’obtenir, dans les plus brefs délais, un rendez-vous au ministère des Transports était unanime.
« Afin de pérenniser la ligne 14, après la réfection de 450 000 euros, il faut un investissement de 6,5 millions d’euros.
Ensuite, nous voulons connaître la destination exacte des 19 millions d’euros soi-disant investis dans le tronçon Jarville - Pont-Saint-Vincent.
Pour finir, la réfection de la ligne Blainville-Damelevières réservée au fret, a fait l’objet d’une réhabilitation, mais avec quel financement ? » , expose le député. 

Visiblement bien déterminé, le groupe de défenseurs de la ligne 14 s’organise pour un retour rapide des
 trains sur l’axe Nancy-Merrey. 

 Pour Info:Le Groupe de Travail technique (GT) du 03 Novembre 2016 sur l’évolution à court terme de la desserte de la ligne ferroviaire Nancy-Culmont Chalindrey, dont la délégation d'ADLF Nancy/Merrey était composée de Pascal LOPEZ, de Stéphane BUSOLINI, de Jean-Christophe REUTER  (Maire de VAUDEMONT) et de Jean-Louis CESARD, n'a même pas accouché d'une souris malgré nos propositions plus que résonnables.
La seule proposition, qui nous a été communiquée, est une grille de dessertes par bus (en pièce jointe),  actant de fait la fin de l'exploitation ferroviaire sur la ligne 14.
Les travaux pour la levée du ralentissement n'étant programmés ni pour 2017, ni pour plus tard.
Nous avons quitté cette réunion en précisant qu’il était hors de question de cautionner cette proposition.                 

 ----------------------------------------------------------------  


Pour invitation 

«L'Assemblée Générale d'ADLF Nancy/Merrey se tiendra le Samedi 26 Novembre2016 de 14 heures 30 à 18 heuresSalle de l’Auditoire, rue des Halles 54330VEZELISE »L'ordre du jour sera le suivant:

-
Rendez-vous devant la gare pour prise de photos dès 14 heures;
-Bilan d'activité, rapport moral présenté par le Président Monsieur Pascal LOPEZ;
-Interventions, débats avec les Adhérents, les Élus, les Associations, le Public;
-Présentation du bilan financier;
-Renouvellement annuel du Conseil d'Administration;
-Élection des membres du bureau par le nouveau Conseil d'Administration;
-Verre de l'amitié.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je soussigné...........................................................Adhérent de ADLF Nancy/Merrey sera présent à l'A.G. du 26 Novembre 2016. 

Procuration: 

Je soussigné..........................................................Adhérent de ADLF Nancy/Merrey, ne pouvant être présent à l’A. G. 26 Novembre 2016, donne procuration à Mme, Mr ………………………………….. pour me représenter et participer aux votes en mon nom. 

Fait à.......................................................le......................................2016
 

Signature:
 

PS. : Les frais de billet de train seront remboursés aux éventuels participants sur présentation du titre de transport.
Nous sollicitons la participation du plus grand nombre et vous en remercions par avance.              

(ADLF Nancy/Merrey, Mairie, 32 rue du Général Leclerc 88500 MIRECOURT) 

Pascal LOPEZ Président d'ADLF Nancy/Merrey.  

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres