Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

Association Développement Ligne Ferroviaire Nancy Merrey

"Actions du Dimanche 03 Avril 2016 avec l'ADURNE, ADLF Nancy/Merrey, C.G.T. plus de 400 personnes rassemblées"

8 appréciations
Hors-ligne
[table]table]    
                                                                                  
  
Association     Développement                       Ligne   Ferroviaire     
                                                                                                                     
«Nancy-Jarville-Houdemont-Ludres-Messein-NeuvesMaisons-Pont St Vincent- Bainville sur Madon- Xeuilley-Pierreville-Pulligny Autrey-Ceintrey-Tantonville-Vézelise-Praye sous Vaudémont-Diarville-Mirecourt-Hymont Mattaincourt-Vittel-Contrexeville-Martigny les Bains-Lamarche-Rozières-Damblain-Merrey-Culmont Chalindrey»-
-------------------------------

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, 
  [b][b]
« Intervention de Pascal LOPEZ, Président d’ADLF Nancy/Merrey, au rassemblement du Dimanche 03
Avril 2016 à Neufchâteau »
[/b]
 
Le Service Public Ferroviaire SNCF est un secteur des transports structurant, un maillon
essentiel de l’aménagement du territoire.

-Droit au transport,accessibilité pour tous, péréquation tarifaire, cohésion sociale et territoriale, enjeux industriels, sécurité et qualité des déplacements des Personnes et des Marchandises, emplois,
conditions sociales (statuts), nuisances et gestion de l’énergie démontrent la pertinence du Service Public et plus précisément du Service Public Ferroviaire SNCF.

-La libéralisation des transports montée en puissance depuis 20 ans (et plus) a abouti à un transport
fret sous-tarifié, outil propice aux délocalisations industrielles.

-Ainsi précarité,sous-traitance et concurrence entre Salariés et Territoires gangrènent ce
secteur.

-L’incapacité de cette conception capitalistique (libérale) à répondre aux problèmes posés n’est plus
à démontrer.

- La question des transports est éminemment politique. Plus personne ne peut en douter, tellement
elle façonne d’une part la Société moderne, influe sur l’immédiat et dessine l’avenir.

-Aujourd'hui nous avons à affronter un enjeu environnemental et à relever un défi en matière d’économie
d’énergie.

-Il y a un parfum d’irresponsabilité à œuvrer pour une croissance routière, à se féliciter de l’arrivée d’opérateurs ferroviaires privés cannibalisant grâce au dumping social le travail du Service Public Ferroviaire SNCF, alors que la part modale du fer continue de baisser dans notre Pays.

-La suppression des trains d’équilibre du territoire sur ligne 15 (Nancy/Neufchâteau/Dijon), ainsi que les fermetures programmées à l’exploitation des lignes ferroviaires Nancy/Mirecourt /Merrey/Culmont
Chalindrey, Epinal/Saint Dié, Epinal/Belfort, le refus de la réouverture du tronçon ferroviaire
Laveline/Géradmer vont contribuer à l’enclavement du Département des Vosges et plus particulièrement de l’Ouest Vosgien.

-Ces décisions engagent la responsabilité de l’ETAT et ses représentants actuels majoritaires dans les
conseils d’administration de « l’entité SNCF ».
-Pour autant le Conseil Régional de Lorraine et sa majorité avaient le devoir de respecter le volet ferroviaire de la loi SRU, qui impose des liaisons ferroviaires et non
routières, hormis les zones non desservies par voies ferrées.

-Au titre de l’égalité de traitement des Usagers et contribuables lorrains, ils ont le devoir de mettre en œuvre un cadencement  tant sur ligne 15 (Nancy/Neufchâteau), que sur ligne 14    (Nancy/Mirecourt/Merrey/CulmontChalindrey).

-Les arrêts commerciaux des TGV en gare de Neufchâteau excluent de fait les Usagers du Service Public titulaires d’un abonnement de travail ou d’une carte métrolor, ainsi que les plus démunis, puisque contraints à prendre une réservation.

-Les Usagers et les Populations de Neufchâteau, Mirecourt et les environs sont toujours confrontés
à l’absence d’une desserte ferroviaire digne de ce nom, ceci au titre du désengagement financier de l’ETAT.

-C’est pourquoi les Usagers, les Populations, les Elus Politiques, les Syndicats doivent faire
vivre et aboutir les propositions alternatives suivantes nécessaires au désenclavement, au
développement du Département des Vosges, de l’Ouest Vosgien.

-Ces propositions ont été rappelées le 12 Octobre 2011 à Monsieur le Sous-Préfet de Neufchâteau, lors
de la rencontre que nous avons eue avec L’Association ADURNE.

INFRASTRUCTURES, 
il faut:
-moderniser et électrifier la ligne 16 Sud Epinal/Belfort avec doublement de la voie
Aillevillers/Lure.

-moderniser etélectrifier la ligne 14 Nancy/Mirecourt/Merrey/CulmontChalindrey avec
doublement de la voie Vézelise/Mirecourt.

-moderniser et électrifier la ligne 18 Epinal/Saint Dié avec doublement de la voie et la réouverture de la
ligne Laveline/Gérardmer.

-rouvrir les gares de Lamarches et de Vaux sous Aubigny à la circulation afin d’améliorer la sécurité
et la régularité.

-réouverture et réhabilitation de la gare de Damblain.

OFFRES FERROVIAIRES,
ilfaut :
-rétablir sur ligne 14 les relations ferroviaires interrégionales Nancy/Mirecourt/Merrey/CulmontChalindrey allé et retour.

-mettre en place un cadencement qui soit un cadencement tant sur ligne 14 que sur ligne 15 faisant
correspondance avec les TGV au départ et à l’arrivée en gare de Nancy.

-obtenir les arrêts des trains d’équilibre du territoire, des TGV en gare de Neufchâteau et de Merrey
et l’accessibilité aux TGV des Usagers, Etudiants titulaires d’un abonnement de travail, d
une carte métrolor.

-supprimer les bus au départ de Neufchâteau à destination de Nancy et au départ de Nancy à
destination de Neufchâteau, rétablir les relations ferroviaires correspondantes (TER), mettre à disposition les moyens routiers libérés sur les zones géographiques non desservies par le fer comme le prévoit le volet ferroviaire de la loi SRU.

-ouvrir un guichet voyageur en gare de Merrey.

-mise en place d’une liaison ferroviaire Neufchâteau/Paris le matin et Paris/Neufchâteau le soir,
desservant Toul, Commercy, Bar le Duc, Vitry le François, Châlons-en-Champagne, Epernay, Château-Thierry.

-mise en œuvre d’une politique d’intermodalité et la mise en place d’une carte orange financée par
les bénéficiaires du transport,  les employeurs.

FRET ET VOYAGEURS,
il faut :
-organiser un colloque ou forum fret et voyageur au niveau de l’Ouest Vosgien afin de redynamiser le
Service Public Ferroviaire SNCF, ceci avec les Elus Politiques, les chambres consulaires, les Syndicats, les Associations d’Usagers, les Usagers et les populations.
[/b]
[b]
"Actions du Dimanche 03 Avril 2016 avec l'ADURNE, ADLF Nancy/Merrey, C.G.T. plus de 400 personnes rassemblées"

 [b] 
 Ce décret socle, concernant l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire (TET), des Trains de nuits,  mais aussi des TGV, des TER, va influencer et s’imposer de façon considérable dans l’élaboration de la nouvelle convention de gestion entre l’Opérateur SNCF(?) et la nouvelle Région  Grand Est (ALCAL). Cette nouvelle convention, devant être mise à signature pour la fin de l’année 2016, devrait se traduire par une baisse significative de l’offre TER et par la fermeture de lignes ferroviaires.
[/b][/b]
TOUS ENSEMBLE  

Le Dimanche 10 Avril 2016  
Devant la Gare de Neufchâteau, dès 15 heures 30  
 Pour exiger un Service Public Ferroviaire de Qualité   
ADURNE,  ADLF Nancy/Merrey, C.G.T. 
Desserte Ferroviaire Ligne 15Metz/Nancy/Toul/Neufchâteau/Culmont Chalindrey/Dijon  
Desserte Ferroviaire Ligne 14Nancy/Jarville/Mirecourt/Vittel/Contrexeville/Merrey/Culmont Chalindrey 

A. VIDALIES SOUFFLE LE CHAUD ET LE FROID  S’agissant du décret socle concernant l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire (TET) et autres, le Secrétaire d’Etat aux Transports, fait des propositions qui visent à répondre aux attentes des forces libérales tout en essayant de transmettre un message qui se veut pas trop inquiétant pour les usagers.  

Dans les faits, ces annonces servent à préparer la libéralisation du transport ferroviaire par une réduction de l’offre  publique TGV, TER, Trains de nuit, Trains d'Equilibre du Territoire.
   
-Comment peut-on s'alarmer de la dégradation de la sécurité ferroviaire et dans le même temps produire un projet de décret qui induit mécaniquement un abaissement des conditions de travail pour l’ensemble des cheminots.   

-Comment peut-on parler de renaissance des Trains d’Equilibre du territoire quand le Ministre s’appuie sur le rapport du député Duron pour prendre ses décisions. Ce rapport préconise, faut-il le rappeler, une réduction de 2/3 des dessertes territoriales.   

• Comment peut-on évoquer une possibilité de transfert de certaines circulations vers les régions alors que ces dernières sont étranglées financièrement par la politique d’austérité imposée par le gouvernement.   

• Comment peut-on dire que les trains de nuit ne répondent plus aux attentes des voyageurs, quand le gouvernement permet à la Direction SNCF de dégrader la qualité et la régularité de ces circulations.   

• Comment peut-on affirmer que ces dessertes sont indispensables à l’aménagement du territoire pour garantir un traitement équitable des citoyens (soit un service public à part entière) et envisager de les supprimer ou de privatiser leur exploitation par le transfert sur la route ( loi Macron?).   

En juin 2014, le gouvernement et la Direction de la SNCF (sous tutelle de celui-ci) clamaient à l’unisson  
« la réforme du système ferroviaire va tout régler ».  
Au regard des faits, l’éclatement de l’entreprise publique et le désengagement financier de l’Etat sur la dette du système et sur la régénération du réseau entraînent une baisse de la qualité et de la sécurité du service public SNCF pour nous amener sur le chemin de la libéralisation (transfert sur la route, loi Macron?).   

Chaque jour, le vécu des usagers de Neufchâteau, de l’Ouest Vosgien, du Sud Meurthe et Mosellan, du Saintois, du Sud Haut-Marnais prouve cet état de fait.  
Les Populations, les élus, les usagers, les syndicats et les cheminots doivent faire converger leur force pour combattre ces choix contraires à l’intérêt général par un développement du service public SNCF fret et voyageurs de qualité et sûr qui devra se traduire sur Neufchâteau par :   

- le maintien et développement des trains d’équilibre du territoire,   

- le maintien des arrêts TGV dans la cohérence,   

- la redéfinition d’une offre TER étoffée (cadencement) entre Neufchâteau et Nancy par trains et entre Neufchâteau, Mirecourt et Epinal par bus. 

Sur l’axe Nancy/Merrey/Chalindrey
 :   
-l’accomplissement des nécessaires travaux d’investissements (TX renouvellement, voie, ballast), ceci entre Jarville et Vittel,   

-la mise en place d’un cadencement (trains directs, semi-directs et omnibus) qui soit une véritable réponse aux besoins de transport, à l’aménagement du territoire, -la mise en place de l’inter-modalité qui fait cruellement défaut,   

-la réhabilitation des relations interrégionales Nancy /Mirecourt/Culmont Chalindrey   

-la réhabilitation des haltes et gares ferroviaires supprimées pour le Service Annuel 2014.   

Toutes ces mesures de bon sens s’inscrivent pleinement dans la définition du Service Public Ferroviaire SNCF (qu’une majorité de Français affectionne) sur le Sud Meurthe et Mosellan, le Saintois, l’Ouest Vosgien, le Sud Haut-Marnais:   
Aménagement du territoire, cohésion sociale et territoriale, égalité d’accès et de traitement du citoyen, péréquation tarifaire.  
TOUS ENSEMBLE  
Le Dimanche 10 Avril 2016 
Devant la Gare de Neufchâteau, dès 15 heures 30  
    Pour exiger un Service Public Ferroviaire de Qualité     

"La ligne ferroviaire SNCFNancy/Jarville/Mirecourt/Vittel/Contrexeville/Merrey/Culmont Chalindrey est en très grand danger."


Nous aurons besoin de toutes et tous.   
Veuillez agréer, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nos respectueuses salutations.   
Bien à vous,   
Pascal LOPEZ Président d'ADLF Nancy/Merrey 




 70 messages 2 appréciations Hors-ligne[/table]

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres